Miss Kiss Kiss (Gang)Bang

Derrière le nom de Marcel Bezençon se cache un homme qui aurait très bien pu être le créateur de Dawn Of The Daubes s’il n’avait pas trouvé une meilleure façon de se foutre de la gueule du monde en rapportant en plus de la caillasse. Ainsi, en 1956 il inventa ce surréaliste diner de cons dansant qu’est l’Eurovision. Le projet avait de l’envergure : une agression directe à la fois visuelle et sonore où chaque pays d’Europe en prendrait pour son grade. C’est à celui qui serait le moins ridicule, ou le plus, je ne sais plus trop, qu’on décernerait la victoire. Depuis, chaque année, un chanteur privilégié a le droit d’accéder à ce pilori moderne, qui suivra généralement sa mise à mort commerciale. Je vous passerai les concurrents traditionnels d’hier soir (les pays de l’Est font de la polka-pop Baby gimme some kopecks, la Turquie danse du ventre sur fond de flûte à bec, Israël fait chanter un Juif et un Palestinien main dans la main) pour se concentrer sur la performance allemande, d’une remarquabilité remarquable. Jugez plutôt…

Publicités

Laisser un commentaire

Aucun commentaire pour l’instant.

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Le bon mot de Benjamin Castaldi

    "Pour la crudivore, les carottes sont cuites."