Lylloo : le tube de les teletubbies

Une introspection pessimiste de l'âme sombre de Lylloo. En trois mots : DOU DI DAM

Lylloo est un phénomène intéressant : des semaines que j’essaie d’en parler mais pas moyen d’accoucher d’un mot. A chacun sa kryptonite, la mienne a 17 ans et s’exprime par onomatopées. Je ne vois pas trop ce qu’elle aime dans la vie à part son téléphone, MSN et danser de la tecktonik accompagnée de 4 pantins au sourire Banania. Le néant à son meilleur. Ca me rappelle ces espèces d’enveloppes corporelles dans M.I.B. qui permettaient aux aliens de se fondre dans la population. Hé bien Lylloo, c’est une enveloppe corporelle d’une fille de 17 ans dans une enveloppe corporelle d’une fille de 17 ans. La poupée russe de la chanson française. Lire la suite

Publicités
  • Le bon mot de Benjamin Castaldi

    "Pour la crudivore, les carottes sont cuites."